© 2018 Eutopia, par Angèle Debize

  • Black Facebook Icon

le photo-langage


 

Matériel

Sélectionnez un nombre suffisant de photos en variant les mots clé de recherche. Par exemple, pour un photo langage sur le thème de la famille, prenez des photos représentant des parents avec leur(s) enfant(s), des personnages seuls, des images de fête, de guerre, de repas, une maison, un jardin, des animaux en groupe ou seuls, quelques images subjectives (oeuvre d'art abstraite, paysage...)

 

Objectifs

  • Prendre conscience de ses représentations sur une thématique définie

  • favoriser la prise de parole

  • conserver les photos choisies dans la salle où se déroulent les séances afin d'y inscrire la mémoire du groupe

 

Rappeler les règles du groupe de parole ; donner les consignes propres au photo-langage :

Présenter les images par terre au centre du cercle ou sur une table autour de laquelle les participants peuvent circuler. Laisser quelques minutes pour que chacun puisse en choisir une (sans la prendre).

 

Consignes 

« Observez toutes ces images et choisissez, sans la prendre, celle qui, pour vous, évoque le plus le mot Liberté.  Laissez votre intuition décider, c’est presque la carte qui vous choisit plutôt que vous qui la choisissez ! »

Les participants ayant choisi leur image vont se caler sur leur dossier de chaise ou s’installer à tour de rôle sur une chaise du cercle de parole. Une fois tout le monde prêt, l'animateur donne les règles suivantes :

Chacun à son tour va présenter la carte qu’il a choisie et dire ce qui a motivé son choix

Les autres participants le laissent parler jusqu’au bout sans réagir, juger ni discuter. Ils peuvent poser une question pour demander des précisions ou des clarifications.

Une fois que tout le monde a parlé, chacun pourra s’il le souhaite reprendre la parole, pour partager en quoi ce que les autres ont dit a modifié sa représentation.

 

Qui veut bien nous présenter sa photo et nous expliquer ce qui a motivé son choix ?

Après que la personne ait parlé, reformuler éventuellement de façon synthétique ce qui a motivé le choix de la photo. Demander s’il y a des questions puis proposer qu’un autre présente son image : Qui veut bien prendre la suite ? 

 

Conseils : S’assurer que tous les participants qui le voulaient aient pu s’exprimer une fois. Dans un premier temps, laisser parler de façon volontaire puis solliciter ceux qui ne prennent pas la parole spontanément. Si une personne ne veut pas s’exprimer, lui demander de dire juste la carte qu’elle a choisie ou pourquoi elle a n’a choisi aucune carte.

 

Une fois que tout le monde a parlé, proposer le deuxième temps de parole :

Maintenant que vous avez exprimé votre vision de la liberté et entendu les autres exprimer la leur, nous allons prendre un temps pour échanger sur ce que vous avez appris sur votre conception de la liberté : Est-ce que ce que vous avez entendu vous a surpris, vous a renforcé dans votre vision, l’a élargi, complété ? Est-ce que cela pourrait modifier le choix de votre carte ?